Une bibliothèque qui participe au développement de l'espace citoyen, à la démocratie locale et à la réduction des inégalités sociales


 

Le projet vise à faire passer certaines bibliothèques du Témiscouata à l’ère du 21e siècle!  La bibliothèque troisième lieu, un courant mondial, a pour mission de démocratiser l'accès à l'information, à la connaissance, à la culture et au loisir.  Elle agit comme levier de développement social, culturel et économique. Elle ouvre ses portes à tous et crée un véritable espace citoyen.  C'est un lieu qui propose de renforcer l'autonomie et la capacité d'agir des individus et de la collectivité.

 

Une Biblio Pop c’est une bibliothèque en milieu rural avec un petit plus!  On y fait de l'éducation populaire, on y tient des activités culturelles et on y offre des services communautaires. C'est un lieu confortable qui invite aux discussions, qui favorise les échanges et la mixité sociale et qui est un vecteur de transformation des individus et de la collectivité. 

 

Biblio Pop c'est aussi un projet pilote en alphabétisation et en éducation populaire.  ABC des Portages, organisme d'éducation populaire autonome, en assure la gestion. Débuté à l'automne 2017, il a comme premier objectif d'améliorer l'offre de formation de base dans les milieux ruraux. Pour ce faire, on propose d'intégrer les formations d'ABC des  Portages aux services réguliers des  bibliothèques. Le projet découle d'une longue réflexion. Il est construit  selon les constats des formatrices en alpha, il tient compte des particularités  du territoire et il s’appuie sur un rapport de recherche de l'UQAR : Obstacles à la participation des adultes peu scolarisés à des activités de formation.  On comprend, par cette étude, que de nombreux obstacles se dressent devant les adultes, les empêchant de participer à des activités de formation. Le projet Biblio Pop tente de réduire ces obstacles.

Ainsi, durant les trois prochaines années, six Biblios Pop s'implanteront au Témiscouata dans des secteurs identifiés comme des points de services naturels pour la population.  Dans chacune des Biblios Pop, ABC des Portages  offrira le service d'écrivaine publique et des formations diversifiées.

Une évaluation des activités sera réalisée chaque année et un cahier de charge sera rédigé à la fin du projet afin de faciliter l'implantation d'autres Biblios Pop dans la région ou ailleurs.

 

Le nom ''Biblio Pop'' est inspiré des  bibliothèques populaires du 19e siècle, de sa version troisième lieu et des principes de l'éducation populaire autonome.  On peut même lui  prêter un clin d'oeil aux caisses pop qui ont longtemps  été présentes dans toutes nos petites communautés.

 

Les bibliothèques populaires sont nées au 19e siècle, en France, et proviennent des idées portées par la Révolution française.  Des militants  sont alors convaincus que l’instruction et la lecture sont les voies nécessaires à l’émancipation du peuple.  La fondation de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction (BAI) en 1861, entraîne un succès immédiat et ce genre d'association se multiplie dans les quartiers populaires de Paris et en province.  Ces nouvelles bibliothèques associatives autogérées font le prêt d'ouvrage (même aux femmes!), elles ont des heures d'ouverture adaptées aux ouvriers et artisans et le catalogue des ouvrages est géré par les utilisateurs. La bibliothèque populaire du 19e siècle et son système de prêts répondaient aux besoins de démocratisation de la lecture et d'émancipation par le savoir.

 

La bibliothèque  troisième lieu, un concept beaucoup plus récent, cherche quant à elle à contrer l'individualisme.  La notion sociologique du "troisième lieu" ("third place") développée dans les années 80 par Ray Oldenburg pointe du doigt la désocialisation de la société américaine due à l’individualisation de la société, à l’usage des transports individuels (la voiture) et aux moyens de communication dématérialisés. "Il n’y a rien de mieux que d’être ensemble face à face" conclut-il. Selon lui, la société manque de troisièmes lieux, c’est-à-dire de lieux où se rencontrer en dehors de la maison et du travail. Ceci est particulièrement vrai dans les petites communautés rurales Le concept de bibliothèque troisième lieu se définit par : un ancrage physique fort, une vocation sociale affirmée et une nouvelle approche culturelle.  Ajoutons à cela un accès à de la formation et aux nouvelles technologies et nous y retrouvons la bibliothèque du 21 siècle!